2 inégale et sécularisation

Axe 2 :

États et religions : une inégale sécularisation

Jalons
– La laïcité en Turquie : l’abolition du califat en 1924 par Mustapha Kemal.
– États et religions dans la politique intérieure des États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale.

———————————————MARDI 19 MAI

I – La laïcité en Turquie : l’abolition du califat en 1924 par Mustapha Kemal

une première approche sur le contexte de cette décision prise par Mustapha Kemal… D’abord le personnage, si vous ne l’avez pas encore repéré….

PhotoScan (3)

ensuite, en guise de correction un texte d’un universitaire qui brosse rapidement le contexte du milieu des années 1920 en Turquie… contexte MANTRAN 1988

On entre dans le vif du sujet :
=> question 1 p 283 sur le doc 4

————————————————MARDI 26 MAI

=> Quelles sont les évolutions visibles dans la constitution :
documents cours
Vous trouverez dans le même document une réaction de la presse catholique française. Avec l’extrait du temps ici (Le Temps 5 mars 1924 abolition califat), présentez comment les Français réagissent à la nouvelle…

Ensuite lisez ce document là (article d’une historienne du sujet) :
Massicard L’Histoire COURS 1
=> En comparant avec la situation française, dégagez les caractéristiques de la laïcité à la turque….

=> Avec ce document(la fin de l’article déjà utilisé), repérez quelles sont les évolutions actuelles…
Massicard L’Histoire COURS 3

Pour reprendre :
un cours venu d’ailleurs que j’ai à peine retouché…COURS TURQUIE

L’abolition du califat est l’occasion pour les concepteurs des manuels de charger les élèves avec plein de choses sur la Turquie, le Proche Orient et l’Islam… Il me semble que vous avez là le nécessaire.. Vous pouvez le mettre en lien avec ce qu’on avait vu à propos de la Turquie d’Erdogan en début d’année…

=> Pour terminer on va revenir là dessus… Avec les questions 6 p 283 et la question Bac pour bien repérer la position et l’action de Mustapha Kemal d’un côté et celles de Erdogan d’un autre côté. En rester à l’opposition complète et manichéenne semble inexacte… vous pouvez utiliser cette partie de l’article de E. Massicard (Massicard L’Histoire COURS 2) pour montrer la continuité, qui peut sans doute être trouvée depuis l’empire ottoman jusqu’à aujourd’hui….

sur le sujet :
https://www.franceculture.fr/emissions/cultures-monde/culturesmonde-du-lundi-19-novembre-2018

=> qu’est-ce que cette petite biographie nous dit de la question du califat encore aujourd’hui en islam…
Abou Bakr al-Baghdadi « calife Ibrahim » pour ses partisans, né le 28 juillet 1971 à Falloujah en Irak et mort le 27 octobre 2019 en Syrie, est un djihadiste irakien. Il est à partir de 2010 le chef, puis -de 2014 à sa mort- le calife de l’organisation État islamique. Membre d’Al-Qaïda en Irak après le début de la guerre d’Irak, il prend en 2010 la tête de l’État islamique d’Irak. Après avoir rompu avec al-Qaïda, il est proclamé « calife » par l’État islamique, sous le nom d’Ibrahim, le 29 juin 2014. Il affirme alors ainsi devenir le commandeur des musulmans, mais n’est cependant pas reconnu légitime comme tel par les principales autorités musulmanes, ni même par l’ensemble des groupes salafistes djihadistes. À partir de 2014, il forme un proto-État en Irak et en Syrie et reçoit l’allégeance de plusieurs groupes djihadistes à travers le monde. Il trouve la mort dans la nuit du 26 au 27 octobre 2019, lors d’une opération américaine à Baricha, dans le nord-ouest de la Syrie. d’après Wikipédia… Merci Wiki !

————————————————JEUDI 28 MAI

II – Etats et religions dans la politique intérieure des Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale.

préparation :
visionnez ceci et essayez de comprendre ce que ça peut nous apporter par rapport à notre sujet…

on peut écouter cela également :
https://www.franceculture.fr/emissions/cultures-monde/foi-politique-pouvoir-religieux-14-les-evangeliques-salut-electoral-de-donald-trump