0 intro

année 2021-2022

La démocratie, les démocraties : quelles caractéristiques aujourd’hui ?

séance 1
Mise en lumière des caractéristiques communes aux démocraties à partir d’exemples (libertés, institutions représentatives, alternances politiques…).

EXERCICE : retrouver les caractéristiques de la démocratie à partir de trois exemples.
à faire en trinôme….
1 – Au départ : chaque membre de l’équipe note (individuellement) par écrit la formule qui résume pour lui la démocratie…
2 – en suivant le tableau comparatif donné, menez la comparaison des trois régimes de la RFA, des Etats-Unis et du Royaume Uni… REMARQUE : Il est IMPORTANT que vous ne travailliez pas chacun sur un pays aidez vous du tableau pour vous répartir le travail selon les lignes et non les colonnes….
présentation démocratie allemande
présentation démocratie américaine
présentation démocratie britannique
TAB comparaison
3 – Quelles sont les ressemblances entre les régimes ? En quoi cela vous permet de redéfinir la démocratie ? (retour sur les formules du début)
4 – utilisez le texte de Crowley pour formuler une définition de la démocratie.

à consulter éventuellement, sur la définition de Lincoln

séance 2
Comparaison entre démocraties et régimes autoritaires à partir d’exemples.
objectif : présenter les enjeux exposés dans vos documents en 2 minutes à l’oral…
lecture compréhension 45 à 55 minutes
+ 20 minutes retours
1 – démocraties illibérales : Gaspard + Flora
démocraties « illibérales  LM 07062018
Les démocraties illibérales LMD juillet 2018
2 – la fatigue démocratique 2018 Violette + Juliette
Monique Canto-Sperber _ « Nous assistons à la fin des libertés »
3 – Etat des lieux de la démocratie dans le monde en 2018 :  Chiara + Ludivine
Steven Pinker et Robert Muggah _ « La démocratie libérale se porte très bien, merci »
4 – comparaisons Coréennes, manuel pp. 36-37 – Chloé F+ Eva
5 – à la recherche des caractères des régimes autoritaires : Chloé C+Amélie
corée etc
6 – Viktor Orban en Hongrie : Paul + Manu
« Le cancer de l’illibéralisme européen est à l’œuvre »
« Dans la tête de Viktor Orban », ce héraut de l’illibéralisme
7 – Le cas de la Turquie Yanis + Justine
La Turquie d Erdogan _ une évolution politique spectaculaire _ Vie publique.fr
Populisme en Turquie
8 – l’analyse de l’institut Jacques Delors en 2019 Lili + Marie
extraits illibéral Chopin-fevrier2019
9 – libéralisme et populisme Maximilien + Alexandre
Libéraux contre populistes LMD septembre 2018

DOCUMENTS
synthese dmocratie s
MAP démocratie
la totalité du rapport de l’institut Delors sur la démocratie :
Democratie illiberale ou autoritarisme majoritaire-Chopin-fevrier2019

un appel d’un colloque sur le sujet…

La démocratie illibérale en droit constitutionnel. Concept et état des lieux

Il est d’usage d’attribuer la création de l’expression « démocratie illibérale » à Fareed Zakaria, politologue américain, qui l’employa à la fin des années 1990 pour désigner l’essor de régimes politiques combinant un système d’élections libres et l’absence d’une culture et d’institutions ressortissant du libéralisme constitutionnel (rule of law, séparation des pouvoirs, droits fondamentaux)[1]. Elle est aujourd’hui entrée dans le langage courant, est assez largement étudiée en sciences politiques et est même revendiquée par certains dirigeants, tel Viktor Orban. Plusieurs régimes sont qualifiés de démocraties illibérales par la doctrine politiste, comme ceux de la Hongrie, mais aussi de la Pologne, de la Roumanie, de la Russie, du Venezuela ou encore de la Turquie et de Singapour. D’autres régimes semblent également répondre au modèle originel, mais leur qualification pourrait être discutée, comme Israël, le Brésil voire les Etats-Unis ou la France.

D’un premier abord, la définition de la démocratie illibérale semble évidente en tant que s’opposant à la démocratie libérale, laquelle est classiquement définie comme un système politique caractérisé non seulement par des élections libres, mais aussi par l’Etat de droit, la séparation des pouvoirs et la protection des libertés fondamentales, notamment par la voie du contrôle de constitutionnalité des lois. Le droit de l’Union est inspirant à cet égard, car l’article 2 du Traité sur l’Union européenne relatif aux valeurs de l’Union place sur un pied d’égalité la démocratie et le respect des libertés (« L’Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d’égalité, de l’Etat de droit, ainsi que de respect des droits de l’homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités. Ces valeurs sont communes aux Etats membres dans une société caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l’égalité entre les femmes et les hommes »).

Quant à la démocratie illibérale, celle-ci serait marquée certes par l’organisation d’élections permettant la désignation des dirigeants par le peuple, mais aussi et en revanche par l’absence de pluralisme politique et de protection des libertés constitutionnelles. Elle serait surtout observée dans des pays ayant accédé récemment à la démocratie, comme les pays d’Europe de l’Est ou d’Amérique latine, marquant une certaine dégradation de la démocratie ou « régression démocratique », alors que l’anéantissement du nazisme et la chute de l’Empire soviétique laissaient entrevoir un triomphe de la démocratie et des libertés fondamentales. Cet état de fait aurait plusieurs origines : l’absence de contrôle de constitutionnalité des lois ou de contrôle juridictionnel de l’administration suffisamment effectifs, la répression des idées d’opposition ou « autoritarisme électoral », par plusieurs biais (contrôle de l’opposition, sanctions allant jusqu’à l’emprisonnement, voire assassinats d’opposants politiques), les restrictions nombreuses à l’exercice des libertés politiques, à savoir d’expression (notamment par le musèlement des médias), de réunion et de manifestation ou même d’autres libertés comme la liberté religieuse, la liberté d’aller et de venir, le droit au respect de la vie privée, la liberté académique ou la non-discrimination. La démocratie illibérale pourrait également être caractérisée par les pouvoirs importants d’un chef d’Etat ou de gouvernement, par une séparation des pouvoirs déséquilibrée, par l’affaiblissement des contre-pouvoirs (notamment le Parlement et les juges), par la remise en cause de l’indépendance de la justice, par des révisions de la Constitution s’apparentant à des manipulations institutionnelles comme celles observées en Russie ou en Bolivie, ou par le recours fréquent voire instrumentalisé aux procédures de démocratie directe. Il pourrait ici s’agir des critères juridiques de la démocratie illibérale.

Néanmoins, en tant qu’objet du droit constitutionnel, la démocratie illibérale n’est que peu étudiée, et ne fait pas l’objet d’une définition précise ni d’une théorisation. Pourtant, au regard de la progression des régimes dits illibéraux dans le monde, il semble nécessaire de l’étudier sous l’angle du droit constitutionnel, afin de l’identifier, de la définir et d’en comprendre le fonctionnement. L’une des difficultés de cette tâche est sans doute que la démocratie illibérale est le plus souvent régie par une norme suprême présentant tous les aspects d’une constitution d’une démocratie libérale : c’est donc le détournement de ses dispositions, voire l’utilisation de ses dispositions à des fins illibérales (révision de la Constitution ou de la législation, contrôle des nominations, détournement des procédures de démocratie directe), qui caractériseraient la démocratie illibérale.

Le sujet de l’identification de la démocratie illibérale est d’actualité, non seulement au regard du nombre de régimes susceptibles de recevoir cette qualification, mais aussi de l’escalade de l’illibéralisme observée en pratique dans la plupart d’entre eux (en Pologne, par exemple, l’Etat de droit est progressivement en déclin après des atteintes répétées à la séparation des pouvoirs, à l’indépendance du pouvoir judiciaire et aux droits des minorités). Il est également d’actualité dans le contexte de la crise sanitaire, lors de laquelle la frontière entre libéralisme et autoritarisme semble remise en question.

archives —————-2019-2020

séances 1 + 2 = Démocratie/ démocraties vendredi 13 septembre 2019

pour synthétiser :
synthese dmocratie s

travail sur textes en groupe / comparaison

1 – évocation
2 – similitudes et différences sur les 3 exemples :

présentation démocratie allemandeprésentation démocratie américaineprésentation démocratie britannique

=> quelle unité de la démocratie ?

Voilà une idée de ce qu’on pouvait attendre dans la réflexion… cette Mise Au Point (map) pour poser ce qu’on doit en retenir…
MAP démocratie

3 – pour conclure : corpus démocratie 01 crowley

séances 3 + 4 = démocratie et régime autoritaire – lundi 16 septembre 2019

L’objectif de ces deux séances est d’arriver à analyser la situation turque actuelle pour saisir les différences avec la démocratie telle qu’elle a été repérée précédemment. La consigne globale attend une réponse précise et pas forcément immédiate ou rapide, mais bien au contraire une réponse claire et suffisamment argumentée.

En quoi peut-on dire que la Turquie abandonne la démocratie ?

3 vidéos pour se faire une idée :
vidéo de 2017 Le Monde

les résultats du référendum d’avril 2017 – france 24

vidéo de 2019 Le Figaro
résultats des élections municipales

un article qui reprend l’évolution du régime au moment du référendum de 2017… LMD 2017… pour compléter les vidéos

en plus du reste….
vidéo de 2017 TV5 Monde
(les conséquences de la tentative de putsch de 2016)

les enjeux du referendum, deux articles du monde d’avril 2017 :
referendum erdogan 2017 le monde
vidéo de 2017 – résultats du référendum de 2017 sur la présidentialisation du régime – Euronews

un peu plus compliqué, des extraits de la conclusion du livre de N. Chaviron et J.-F. Pérouse, Erdogan, nouveau père de la Turquie ?, Les éditions nouvelles Françoise Bourin, 2016 :
épilogue Erdogan
remarque : RTE = Reccep Tayyip Erdogan – AKP : parti de la justice et du développement, le parti de RTE…

quelques références internet :
le site les clés du moyen orient
https://www.lesclesdumoyenorient.com/+-Turquie-+.html
la page Turquie de france info :
https://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/
la page Turquie de france culture :
https://www.franceculture.fr/theme/turquie
la page Turquie du ministère français des affaires étrangères :
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/turquie/

AUTRES EXEMPLES, non exhaustifs….
le cas russe :
vidéo de 2018 france info- france culture

le cas nord coréen :
vidéo de 2017 Arte

https://www.arte.tv/fr/videos/079753-000-A/coree-du-nord-le-quotidien-d-une-dictature/

un film reportage sur Pyongyang

http://www.slate.fr/story/90869/plongee-dans-pyongyang