EMC 1ere

Axe 1 : Le lien social et ses fragilités
Questionnement : Comment se manifestent aujourd’hui les fragilités du lien social ?
Ce questionnement peut être envisagé à travers l’étude des domaines suivants :
 L’évolution des moeurs et des institutions de socialisation (famille, État, École, religion, organisations syndicales, …).
 Le chômage et les transformations du monde du travail.
 Les mutations des systèmes de solidarité (assurance chômage, sécurité sociale, régimes de retraite, …).
 Le repli sur soi (repli sur la sphère privée, sur les liens communautaires, …).
 La défiance vis-à-vis de la représentation politique et sociale, et vis-à-vis des institutions (police, gendarmerie, armée, justice, santé, École, organisations syndicales, …).
 La défiance vis-à-vis de l’information (de la critique des journalistes et des experts à la diffusion de fausses nouvelles et à la construction de vérités alternatives).
 Les nouvelles formes de violence et de délinquance (incivilités, cyber-harcèlement, agressions physiques, …).
Objets d’enseignement :
 Perspective législative concernant les « fake news ».
 Le complotisme et le révisionnisme.
 Violences urbaines, phénomènes de bandes, …
 Prévention du cyber-harcèlement.
 Réseaux sociaux, biais de confirmation, bulles de filtre.
Enseignement moral et civique, enseignement commun, classe de
première, voies générale et technologique. 7
 Pratiques solitaires de consommation et isolement (jeux vidéo, …).
 Remise en cause de la solidarité intergénérationnelle.
 Services publics et territoires.

Axe 2 : La recomposition du lien social
Questionnement : Quelles sont les nouvelles formes de solidarité et les nouveaux droits ?
Ce questionnement peut être envisagé à travers l’étude des domaines suivants :
 L’égalité entre les hommes et les femmes : orientation, formation, travail, emploi, salaire, représentation, reconnaissance.
 La question de l’extension des droits.
 Solidarité et engagement : des formes installées aux nouvelles formes (appel aux dons, journées nationales, …) ; développement des ONG, …
 L’inclusion des personnes handicapées à l’École, au travail et dans la société.
 La recherche de nouveaux liens sociaux : clubs, associations, réseaux sociaux, universités populaires, réseaux d’entraide et bénévolat.
 Raffermissement et renouvellement des liens sociaux en milieu rural.
 De nouvelles causes fédératrices : défense de l’environnement, protection de la biodiversité, réflexion nouvelle sur la cause animale.
Objets d’enseignement :
 Développement de l’économie sociale et solidaire.
 Clubs, associations sportives ; diversification des sports et des pratiques sportives.
 Nouveaux dispositifs pour l’engagement civique : service civique, réflexions autour du nouveau service national.
 Recherche de nouvelles implications politiques : pétitions, tribunes, référendums locaux, …
Enseignement moral et civique, enseignement commun, classe de
première, voies générale et technologique. 8
 Reconfiguration du paysage politique (mouvements politiques / partis politiques) et du paysage syndical.
 Mentorat, tutorat, parrainage : de nouvelles implications pour les acteurs sociaux et économiques.