Liberté séances

ANNÉE 2022-2023

Première séquence : LE RÈGLEMENT
2h : 12 et 13 septembre

Activité sur le règlement : TEXTE
Production
: 1 écrit à rendre par équipe
Équipes : binômes imposés…
1 – donnez une première définition de la liberté
2 – Pour vous, quelles sont les libertés fondamentales ?
3 – établissez la liste des libertés que le règlement donne aux élèves et expliquez pourquoi ces libertés sont données aux élèves
4 – établissez la liste des libertés que le règlement enlève aux élèves (soyez précis svp) et expliquez pourquoi ces libertés sont enlevées…
5 – les libertés fondamentales des élèves sont-elles respectées ? Justifiez

binômes : LINE – ELENA / GABRIELLE – NOA  / ETHAN – RAYAN / MALLORY – AMIR / ULYSSE – HUGO / ELISE – CHIARA  /  ALAIN – DYLAN / LARA – PIERPAOLO / PAOLO – CLOTILDE / LUCIEN – LOUIS / LEA- CELIA / CAMILLE – MARIA / TITOUAN – WASSIM

… La définition la plus simple : DDHC 1789 : Art. 4.La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

la source : DDHC … et la DUDH de 1948

Libertés fondamentales = CIR RE SOI CR OP EX
circulation / réunion / disposition de soi / croyance / opinion / expression

LIBERTES 2de5 2022

Deuxième séquence : MA LIBERTÉ EST LIMITÉE
1h : 14 septembre

Production : débat et texte personnel de synthèse
Équipes : 4 à 5 élèves
Consigne :
En amont, regardez les vidéos en repérant les principales idées et arguments…
– toujours quelqu’un pour m’empêcher d’être libre ICI
– tout dire, tout faire LA
1 – former les équipes
2 – réfléchir et échanger en utilisant les arguments des personnes interviewées dans les vidéos (que l’on peut revisionner en partie) : ma liberté est limitée…. pourquoi ? comment ? Est-ce que ça veut dire, en fait, que je suis pas libre vraiment ?
3 – rédiger une synthèse personnelle du débat… à rendre

ARCHIVES 2021-2022 —————————————-

séance 5 – 22 février 2022 (1h)
deuxième exercice :
MA LIBERTÉ EST LIMITÉE
vidéos à lire d’abord en repérant les principales idées et arguments…
– toujours quelqu’un pour m’empêcher d’être libre ICI
– tout dire, tout faire LA
1 – former une équipe de 5 ou 6 (1 minute)
2 – réfléchir et échanger en utilisant les arguments des personnes interviewées dans les vidéos (que l’on peut revisionner en partie) : ma liberté est limitée…. pourquoi ? comment ? Est-ce que ça veut dire, en fait, que je suis pas libre vraiment ? (débat pendant 30 minutes) Conseil : essayez de ménager le rythme de votre échange en prenant un temps pour réfléchir hors polémique du vaccin…
3 – rédiger une synthèse personnelle du débat (10 minutes).. à rendre

éventuellement : +philo-en-ligne , plus académique , plus magazine ….

séance 3 et 4 – 2 février 2022 (2h)
premier exercice
FRACTURES FRANCAISES
A partir de l’enquête (=>ICI), comprendre et présenter les attentes des citoyens français
1 – choisir une équipe de 3 (on table sur 10 équipes)
2 – choisir librement un tableau du montage à présenter et expliquer en s’aidant du montage ou de tout autre document…
3 – préparer votre intervention pendant 30 minutes (avec 3 diapos maximum)
4 – présenter pendant 2 minutes (max… avec chrono) les données choisies à l’oral avec les diapos

séance 1 et 2 – 13/ 19 octobre 2021 :
1 – débat
d’abord consultez la page suivante sur l’ETAT D’URGENCE SANITAIRE pendant 20 minutes….
ensuite, formez des équipes de 5 pour débattre sur cette question :
« nos libertés ont disparu avec le covid »
le débat dure 20 minutes…
Enfin chacun rédige une petite synthèse individuelle du débat à rendre : quelles sont les idées qui ressortent des échanges ? Sur quoi les élèves ont été le plus opposés ? Sur quoi les élèves se sont accordé ?
DEBAT RETOUR

2 – travail de recherche en binôme à rendre ( 1 feuille par binôme) à terminer en cours mardi 19
Par binômes, vous avez une question dans la liste ci-dessous et vous y répondez dans un texte ( pas de copie merci) de 250 mots minimum (à rendre) en utilisant en priorité les REFERENCES données après la liste des questions…

1 – quelles sont les conditions de la liberté ?
2 – le droit et la justice permettent-ils la liberté ?
3 – comment se traduit la liberté dans nos gestes quotidiens ?
4 – la liberté peut-elle être limitée ?
5 – combien de libertés ?
6 – la majorité (à 18 ans) rend-elle libre ?
7 – qu’est-ce que l’Etat de droit ?
8 – la consommation me rend-t-elle libre ?
9 – En quoi la loi me rend libre ?
10 – qu’est-ce que se battre pour les libertés aujourd’hui en France ?
11 – A qui doit-on notre liberté ?
12 – A-t-on vraiment besoin des déclarations des droits de l’homme ?
13 – Ma liberté dépend-elle de l’Etat ?
14 – Peut-on choisir de ne pas être libre ?
15 – est-on moins libre quand on est plus pauvre ?

REFERENCES

=>LE SITE CANOPE consacre plusieurs pages aux valeurs de la République. Suivez la page LIBERTE

=> Des textes de références publiés dans un GUIDE REPUBLICAIN destiné aux institutions scolaires (2004) . Le premier texte est la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (DDHC) de 1789. En 1948, les Nations Unies ont décidé de créer une Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH). En 2000 l’UE s’est dotée d’une Charte des Droits Fondamentaux. Il existait déjà un texte européen depuis 1950 sur les DROITS. La République française s’attache à la liberté dans ces textes constitutionnels : deux extraits sont donnés dans le guide ci-dessus. Vous pouvez retrouver les deux textes constitutionnels entiers de 1946 (on n’a gardé que son préambule dans celle de 1958) et 1958. On peut consulter aussi le BLOC DE CONSTITUTIONNALITE qui est la base constitutionnelle de la République…

=> UTILISER LE SITE VIE-PUBLIQUE.FR
Pour réfléchir sur la liberté, quelques liens avec le site vie-publique… Ce site est un site gratuit d’information qui donne des clés pour comprendre les politiques publiques et les grands débats qui animent la société.
Le site est réalisé par la DILA (Direction de l’information légale et administrative), rattachée aux services du Premier ministre.
D’abord, à propos des mesures prises pendant l’urgence sanitaire… Les citoyens sont aidés par des institutions qui ont en charge le respect des droits : la page de sur l’ETAT D’URGENCE SANITAIRE et les réactions de la CNIL devant l’application STOP COVID

=>DES FICHES POUR COMPRENDRE :
fiche libertés et droits fondamentaux : ICI
fiche sur le respect de la liberté des autres : ICI
fiche sur la liberté d’opinion : ICI
fiche sur la liberté religieuse : ICI
fiche sur la liberté de circulation : ICI
fiche sur la liberté de manifestation : ICI

ARCHIVES 2020-2021—————–

Tout ce que vous avez pu dire se retrouve plus ou moins dans le questionnement au programme : Quels sont les principes et les conditions de la liberté ?
Voilà les domaines dans lesquels vous pouvez vous retrouver
1 – Les libertés de l’individu : liberté individuelle, liberté de conscience, liberté d’expression, droit de propriété.
2 – Le rôle du droit et de la loi : la limitation réciproque des libertés ; la sécurité, l’égalité des citoyens devant la loi ; la liberté de conscience et la laïcité.
3 – Les conditions de la liberté politique : élections et représentation ; la séparation des pouvoirs ; la primauté de la constitution.
4 – Le développement de la démocratie moderne : l’extension du suffrage ; la naissance des droits sociaux ; l’égalité hommes / femmes.
5 – L’espace d’exercice des libertés / les transformations de la « République indivisible » : la démocratie locale ; la nation et l’Europe ; la protection internationale des droits de l’Homme.

Votre objectif est de trouver un SUJET correspondant au DOMAINE de votre choix et de le présenter dans une PRODUCTION originale (c-a-d inédite non pas exubérante)
Vous choisissez le domaine que vous voulez étudier. C’est l’objet de la 1ere séance.. Pour choisir vous devez trouver de l’intérêt bien sur, mais vous devez aussi comprendre qu’on va attendre de vous d’aller chercher des informations concrètes et précises, pour ne pas en rester aux discussions superficielles et remplies de préjugés qui sont l’ennemi n°1 de la cohésion sociale et de la citoyenneté… Dans le domaine choisi vous allez donc proposer un SUJET, plus précis que l’intitulé du domaine, et formuler une première problématique….
Dans les séances suivantes vous devez récolter l’info nécessaire au traitement de la problématique…
Il faut ensuite choisir une type de production : vous avez pratiquement carte blanche. La production c’est la forme sous laquelle vous allez mettre en forme le traitement de la problématique.. Soyez imaginatifs !
Pour terminer, vous devez présenter votre travail à l’oral : 5 minutes par personne, pas de montage, pas de notes à lire. Rien que la production….
Pendant tout ce travail vous êtes accompagnés. Il faut argumenter ces choix et les faire confirmer par les profs encadrants…

Equipes de 2 ou 3 élèves….

LIBERTE SECONDES
sujet des échanges : « nos libertés ont disparu avec le covid »
Les réflexions sont nombreuses et reflètent bien les questions que tout le monde se pose. Dans ce qui a été écrit après le débat je retiens les choses suivantes :

A – la question de ce qu’est LA liberté et LES libertés… Il revient plusieurs fois (mais pas de manière majoritaire, la plupart des élèves n’ont pas eu le réflexe de définir ce qu’était la liberté…) que la liberté c’est « faire ce qu’on veut en respectant la liberté des autres et la loi ». « L’humain a besoin de liberté » lit-on ici… La privation de liberté entraîne un « renfermement sur soi »….

B – la question de la contrainte arrive très vite derrière. La limitation des libertés avec le virus est une opinion partagée par tous. On lit quelques nuances : « nos libertés changent », « nos libertés sont limitées » ou « restreintes »… Les raisons de ces contraintes sont connues et expliquées : c’est « pour la bonne cause », « pour nous protéger », « un mal pour un bien », « les libertés n’ont pas disparu, mais on a du renoncer à certaines pour le bien de tous ». Parfois les élèves vont plus loin « on a été puni de notre vie d’avant », « les libertés sont bafouées en général », « on est privé de notre vie habituelle, de notre confort », « on doit rester chez soi sous peine d’amende », « on risque de perdre nos libertés »…

C – le respect des règles apparaît… « j’ai l’impression de n’avoir qu’à obéir ». Mais on a conscience que le respect des règles imposées n’est pas toujours au rendez vous : « personne ne les respecte : à quoi bon »…? Le sens de l’obligation est questionné également : « le masque nous protège plus de l’amende que du virus »…

D – une autre thématique émerge, mais pas souvent, celle de l’information… on ne peut pas tout creuser, sauf à partir dans la liberté d’informer…

E – si plusieurs maintiennent que « on a toujours la liberté de penser et d’expression », liberté qui passe pour certains « par les réseaux sociaux », il apparait plus rarement qu’il y a une « restriction de la liberté d’expression avec les manifestations et le masque ». Constat un peu alarmant d’un élève : « je ne pense plus comme avant »…

F – la question de la distanciation sociale est bien abordée aussi, et rejoint la thématique de la liberté. La terminologie en débat depuis le printemps entre « distanciation sociale » ou distanciation physique » est reprise par plusieurs élèves. soit qu’on se demande « où est l’extrême ? » soit que l’on constate que « l’humain a besoin de contact ». Pour certains, « la distanciation sociale c’est se priver d’activité sociale alors que c’est une liberté fondamentale », on va même jusqu’à évoquer une « liberté sociale » qui n’est d’ailleurs pas définie… Ailleurs : « la sociabilité est une liberté », et on constate cette obligation « d’habitudes à faire disparaître comme les embrassades »… L’aspect négatif de la distanciation sociale c’est qu’elle signifie « qu’il est dangereux de se rencontrer ». Donc d’un côté « une perte de lien social, l’isolement » et de l’autre des violences domestiques qui viennent du fait que les familles se retrouvent « coincées » chez elles. Inversement, quand les cadres de la famille sont différents, d’autres estiment que le « confinement nous a donné du temps » et que, même, « on est devenu plus autonome », est-ce à dire que le confinement nous a rendu plus libre ?

G – une autre direction se dégage avec la peur diffusée de la contamination. C’est elle qui semble orienter notre vie sociale depuis le printemps et cela ressort dans les écrits : la « peur de transmettre aux grands parents ».. Et du coup la question se pose de savoir  » est-ce que je peux encore aider quelqu’un » alors que l’on peut transmettre ou recevoir le virus ? Ailleurs, on constate qu' »on devient moins solidaires »

Comme dit un élève, il est clair que « tout n’est pas rentré dans l’ordre »… Même si on peut se demander quel ordre ?.. En histoire on peut toujours se poser la question était-ce vraiment mieux avant ?.. Belle remarque d’un élève qui constate que « c’est dur de partager nos idées et de convaincre les autres »…

Toute cette réflexion préliminaire montre qu’on a du travail intéressant en perspective… DANS UN PREMIER TEMPS, il va falloir bien revenir sur la définition de la liberté et des libertés… A partir d’un principe, on a multiplié ses implications pratiques et sociales. Définir la liberté, cela peut prendre une vie et des milliers de pages. Au bout de plusieurs millénaires de vie en société, nous avons à notre portée un corpus important concernant cette thématique. Nos principes politiques s’appuient sur des textes plus récents, remontant surtout à la révolution française. Ce peut être une direction, mais ce sera sans doute un passage obligé…

ENSUITE, nous avons plusieurs sujets à creuser :
1 – vivre sans liberté – l’humain a-t-il besoin de liberté ?
2 – comment maintenir nos libertés ? les moyens existants – l’activité nécessaire –
3 – la liberté de pensée et d’expression – son étendue – ses moyens de défense – ses remises en cause – liberté d’échanger – liberté d’informer – liberté de s’informer
4 – peut-on faire disparaître les libertés ? Peut-il être légitime de réprimer les droits ?
5 – Sommes nous en dictature ??? étudier une dictature et comparer avec notre situation pour remettre les choses en perspective.
6 – les habitudes sociales doivent-elles être régies par les principes politiques (de liberté en particulier…) ?
7 – la technique nous rend-elle plus libre (réseaux sociaux, application stop-covid) ?

ANNEXES

troisième séquence : LA LIBERTE 2.0 ?
Production : tableau d’arguments à remplir : TAB types arguments
aide pour les arguments : TYPES ARGUMENTS VIKTOROVITCH
Équipes : imposées 4 élèves
Sujet => « A l’heure des fake, deepfake et du couronnement de la vraisemblance, on ne s’attarde plus guère sur le fond des choses pour se contenter d’une représentation, d’un monde de surface. En ce sens, ce qui importe, c’est de se croire libre plus que de vérifier si cette liberté est réellement en situation. » E. Godart, En finir avec la culpabilisation sociale, Albin Michel, 2021, p. 84

quatrième séquence : SOMMES NOUS EN DICTATURE ?

La question a été soulevée de manière parfois violente lors du Covid (confinement, vaccin…). On essaye d’y répondre.
Production : un écrit par équipe
Equipes : binômes imposés
1 – étudier une dictature en vous référant seulement à wikipédia : vous choisissez vous-mêmes la dictature, à l’exception de ces trois cas : Allemagne nazie, Italie fasciste, Russie soviétique….
2 – après étude, peut-on vraiment dire que nous sommes dans une dictature ? Justifiez en rédigeant un texte qui argumente votre réponse en vous servant de l’exemple étudié comme référence de dictature….

cinquième séquence : EXPOSES

Production : oral de 3 minutes (2 x 1’30), avec montage diapo…
Équipes : binômes
Date des exposés : (à déterminer)
SUJETS :
1 – La liberté de conscience existe-t-elle encore ?
2 – Qu’appelle-t-on l’État de droit ?
3 – La liberté d’expression est-elle complète sur internet ?
4 – Quelles libertés les Résistants ont-ils voulu mettre en avant dans le programme du CNR ?
5 – La propriété est-elle un droit ?
6 – La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme : origine et applications.
7 – La liberté passe-t-elle avant la sécurité ?
8 – La sécurité passe-t-elle avant la liberté ?
9 – La mode prive-t-elle des libertés ?
10 – Doit-on être libre de ne pas voter ?
11 – Comment la loi préserve les libertés ?
12 – La liberté politique est-elle universelle ?
13 – Les réseaux sociaux sont ils liberticides ?
14 – Peut-on parler d’abus de la liberté d’expression ?
15 – la Cour Européenne des Droits de l’Homme : origine et activités.
16 – Doit-on limiter la liberté de croyance ?
17 – Faut-il continuer à honorer les grands personnages de la France au Panthéon à Paris ?
18 – La loi permet-elle la liberté ou la limite-t-elle ?

sixième séquence : DISCRIMINATIONS

Production : une affiche en classe 2 heures :
séance 1 – réflexion, idées, travaux d’ébauche
séance 2 – réalisation (avec matériel personnel)
Tout est permis (Dessin, photo, slogans, techniques numériques etc…), mais il est obligatoire de faire l’affiche en classe.
Équipes : 3 élèves
Consigne : construire une affiche destinée aux lycéens pour lutter contre une des discriminations ci-dessous (au choix)
Sujets :
1 – lutte contre le racisme
2 – lutte contre l’antisémitisme
3 – lutte contre la xénophobie
4 – lutte contre le sexisme
5 – lutte contre l’homophobie
6 – lutte contre la transphobie
7 – lutte contre les discriminations vis-à-vis des personnes handicapées.
8 – lutte contre la stigmatisation des personnes obèses

septième séquence : DÉFENDRE

Production : oral de 4’30 (3 x 1’30), avec montage diapo…
Équipes : trinômes
Date des exposés : (à déterminer)
1 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1791
2 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1793
3 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1795
4 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1804
5 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1814
6 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1848
7 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1851
8 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1875
9 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1940
10 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1946
11 – la défense des libertés dans les constitutions françaises : 1958
12 – la défense des libertés dans l’Union Européenne

huitième séquence : LIBERTÉS ET ORDINATEURS

Production : tableau d’arguments pour-contre – écrit
Équipes : binômes
Consigne : choisir 3 sujets et construire pour chacun un tableau faisant apparaître les arguments en faveur et en défaveur de chaque slogan (1 page par slogan donc 3 pages c-a-d une feuille double)
Sujets :
1 – internet emprisonne les libertés
2 – les algorithmes et la fin des libertés
3 – les réseaux sociaux privent de liberté
4 – sans internet pas de liberté
5 – ordinateur : la machine à harcèlement
6 – données numériques et liberté
7 – pas d’ordinateur pas d’avenir
8 – sur internet, le ridicule tue