FAUDRA M’EXPLIQUER

Ouais.. I’m too old for this shit… c’est sur !
Tu m’expliqueras, parce que vu d’ici je comprends pas…

L’Histoire Géo c’est très chiant, c’est sur…Et j’en sais quelque chose.. Du coup on a inventé la géopolitique scolaire dans laquelle on sert un bouillon acceptable partout et par tous… Un peu d’histoire mais pas trop, un peu de géo, avec beaucoup de schémas, des discours au vocabulaire soutenu avec ça de préciosité, et toujours cette superbe aristocratique qui se sert de la culture pour épater la galerie.. on ne change pas les Français !.. Pourtant, c’est pour ça que les sciences expérimentales et les maths emportent le marché depuis si longtemps… Les lettreux pédants et cultivés ont repoussé les gens intelligents chez les scientifiques… Mais aujourd’hui, dans notre belle société individualiste, l’aristocratie culturelle s’est refait une façade et apparaît sous le jour nouveau de la culture géopolitique qui permet de parler sans transition de Marcel Mauss, de la translation des reliques de Marie Madeleine, des soldats russes en Ukraine, des Mapuchés et de la riziculture du delta du Mekong…

Alors pourquoi les jeunes et les vieux sont-ils si cons ????

La réforme des prépas ECG permet enfin de choisir HGGMC dans ces conditions là (merci le JO…)

PRG ECG

alors pourquoi si peu d’élèves choisissent HGGSP en lycée alors qu’on reprend le même type d’enseignement en sup ???

pourquoi s’acharner à faire de l’économie théorique (ESH et donc SES en lycée) alors que votre culture historique et géographique est reprise en HGGMC…?

Les instances dirigeantes de nos matières ont tout joué d’avance. Les profs de SES ont un lobby énorme et très efficace, ils sont les maîtres du temps présent : ils ont réussi a maîtriser la réforme et comptent sur l’inanité, l’incapacité crasse de nos staliniens de profs d’histoire géo, inadaptés et inadaptables… Et ils ont raison…Laminés par la réforme qui fait passer une des matières fondatrices de l’école de la République (HG) en sujet à discussion pour la note sur parcoursup, nos pochards historiques laissent passer l’occasion, comme un vieux laisse filer le temps par manque de réflexes… Non d’un chien ! Au moment où l’HG est un enjeu de société, de mémoire, de construction individuelle, elle est liquéfiée et confiée à n’importe qui… Un prof d’ESH n’est pas formé pour faire de l’histoire ! Un prof d’éco ça modélise, c’est fait pour ça et c’est pour ça qu’ils font des maths ! un prof d’histoire ou de géo ce n’est pas un modélisateur, en tout cas pas comme ça… Faire de l’histoire ça prend du temps… Alors….

Prenez le temps de vérifier dans les annales des concours de commerce… Les sujets HGGMC ont déjà été traités en lycée… Et oui.. Pour une fois, l’enseignement en lycée sert à quelque chose !

Prenez le temps de discuter avec des gens du métier.. Ils vous diront que les passes d’armes de théorie économique sont dépassées..  Les profs d’éco ne sont pas d’accord, entre ceux qui voudraient faire plus de gestion et ceux qui veulent maintenir la théorie… Lequel aura le culot de vous dire que pour faire du commerce international vous avez plus besoin des dernières avancées de la science économique que de la connaissance de la culture de votre interlocuteur….?

Prenez le temps de discuter avec votre prof d’éco, j’en connais de passionnants, ouverts et cultivés… Et je n’ai rien contre eux. En revanche j’ai tout contre cette inertie grégaire qui fait qu’une matière intéressante et nécessaire dans certains domaines soit aussi négligée….

Prenez le temps, enfin, de lire le premier numéro du monde de l’année 2023… Page 30 vous pourrez lire quelques évidences sur l’économie « science lugubre » comme le confirme l’article de J Stiglitz qui fustige ces économistes  qui appliquent des recettes déconnectées des réalités humaines… Les traitements de choc affaiblissent les politiques ce qui fait flamber les sociétés…. Mais rassurez vous, tous ces décideurs ont appris leurs cours d’éco sur le bout des doigts… Pessimiste, Stiglitz ? « Fini le temps de l’optimisme qui prévalait a la fin de la guerre froide lorsque Francis Kukuyama pouvait annoncer la fin de l’histoire, sous entendant la disparition de tut adversaire sérieux du modèle libéral democratique. » Sans doute, mais qui a vécu les années 80 et le grand espoir de la fin du communisme ne peut être que déçu des 30 années de mondialisation libérale qui s’achèvent…. Il est extraordinaire de voir ces économistes du temple américain du libéralisme critiquer l’attitude des Etats… Vous lirez sur la même page l’article de A Deaton :  » Les économistes prétendent souvent à une expertise politique pour laquelle ils n’ont aucune qualification »…. » Non seulement la plupart des économistes n’ont pas prédit la crise, mais, selon certains, ils l’auraient même facilitée »… Les politiques ne sont pas mieux lotis puisqu’ils « utilisent leur analyse (celle des économistes) comme un ivrogne utilise un lampadaire : pour se soutenir, pas pour s’éclairer « … Deaton dit bien que le problème ce n’est pas la qualité médiocre des economistes… Non que point nenni ! C’est surtout la mauvaise utilisation des bons travaux…. Et de citer Keynes pour annoncer sa conclusion : « le problème politique de l’humanité consiste à combiner trois choses : efficacité économique, justice sociale et liberté individuelle » ce qui fait dire à Deaton :  » nous avons laissé de côte les deux derniers facteurs »….

Bises, et à l’an que ven !

PS1 : réaction d’un excellent collègue :

Il y a beaucoup de choses à dire et écrire sur le renoncement des profs d’HG face aux profs de SES.

Les concours BCE et Ecricome sont clairs à ce sujet : HGG, c’est strictement le programme de spé HGGSP 1ere/term, alors que ESH c’est strictement de l’éco. L’embrouille réside dans le fait qu’ils ont intitulé le truc « ESH » avec « histoire du monde contemporain ».

Même en éco, les élèves ont besoin d’histoire (sérieuse et faite par un prof d’histoire) pour comprendre les évolutions.

Dans le programme de la spé SES au lycée, en dehors de 2 ou 3 questions qui portent sur l’histoire éco et la socio, l’essentiel reste de l’éco et du droit. Donc si les élèves veulent capter quelquechose pour leurs prépas commerce, ils ont tout intérêt à conserver HGGSP avec SES et faire Maths Co en option (le retour des maths obligatoires l’an prochain devrait nous aider, car ce sera en tronc commun et les élèves auront moins tendance à garder la spé Maths du coup).

Cependant, les programmes de Spé SES au lycée révèlent que les profs d’HG se sont fait flouer en long, en large et en travers : la plupart des questions de socio correspondent à ce que l’on fait en EMC, et en Histoire aussi bien sûr. Il aurait fallu ne pas laisser les profs de SES se charger de ces questions-là, mais l’APHG n’a pas été au rendez-vous sur ce point visiblement… Trop tard.

Pourtant quand tu regardes le programme de Licence éco (les 3 années), il y a très très très peu de choses en histoire et en socio, même dans le parcours le moins « éco » et le plus « socio ». Donc il faut rappeler aux élèves que les profs de SES n’ont pas forcément toutes les compétences nécessaires pour les sujets socio-historiques…

Quand, il y a quelques années, on faisait en Première le chapitre « Croissance éco depuis 1850 », et aujourd’hui en Term avec le chapitre « crise de 29 », je ne me suis jamais privé de dire aux élèves que sur telle question ayant trait aux lois du marché ils devaient questionner leur prof de SES. Je n’ai jamais eu le retour de SES vers Histoire…

PS2 : quand un économiste fait de l’histoire ça peut être excellent, la preuve par Piketty

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s