T GEO

CHAPITRES
GEO 1 Mers et océans, au coeur de la mondialisation
=> Vecteurs essentiels de la mondialisation – Entre appropriation, protection et liberté
=> La France : une puissance maritime ?

GEO 2 Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation
=> Des territoires inégalement intégrés – Coopérations, tensions et régulations
=> La France : rayonnement et attractivité

GEO 3 L’Union Européenne dans la mondialisation
=> Des politiques européennes et ouverture sur le monde
=> La France : dynamiques des territoires transfrontaliers

GEO 4 La France et ses régions dans l’UE et dans la mondialisation
=> Les lignes de force du territoire
=> Recompositions territoriales

NOTIONS A MAITRISER
Mondialisation : notion transversale à l’ensemble des thèmes.
Haute-mer, maritimisation, puissance, route maritime, zone économique exclusive (ZEE).
Attractivité, intégration territoriale.
Agglomération industrielle, écosystème (cluster).
Territoire transfrontalier.
Aménagement des territoires, collectivité territoriale, région.

<< La mondialisation est d’abord l’interconnexion complexe de territoires diversifiés (…) (c’est également le) processus historique d’extension progressive du système capitaliste dans l’espace géographique mondial (…) La mondialisation est née avec le capitalisme marchand puis industriel et financier qui a progressivement diffusé son influence et son emprise à la surface du globe à partir du foyer européen.>>
L. CARROUE, Géographie de la mondialisation, A Colin, 2002, p 4….

GÉOGRAPHIE ET LITTÉRATURE :
(la scène se passe en Argentine)
Sur le mur d’en face il y a une carte géographique du monde. Elle est à l’envers, l’Antarctique en haut. Il s’aperçoit que je la regarde fixement.
« On ne comprend la terre que si on la retourne comme ça. Regarde les continents, ils poussent vers le Nord, ils vont tous finir de l’autre côté. Parce qu’ils se sont détachés de l’Antarctique et qu’ils voyagent vers le bas de la planète, qu’ils dégringolent là-bas. Ils laissent les océans derrière eux. Même les courants marins partent d’ici, du Sud, car c’est ici qu’est le début, le haut de la terre. Et c’est une terre l’Antarctique, avec des montagnes et des volcans, pas de l’eau refroidie comme votre glaçon. Le nord dessine de fausses cartes avec son beau pôle au sommet, alors qu’il est le fond du sac. Et puis pour vous c’est l’orient et l’occident qui comptent, tandis que pour nous ce n’est que de l’eau fouettée, océans de ponant et de levant. Nous sommes sur la corne pointue du monde, accroupis sur le sol pour ne pas être emportés par le vent. »

Erri de Luca , Trois chevaux – 1999 – p. 100-101.

CONSEIL
Etant donné que la Géographie n’est pas une connaissance innée, il est plus que probable que vous ayez des soucis pour vous repérer dans l’espace, ruminant comme beaucoup de nos concitoyens cette négligence snobe qui cache mal la honte instillée par le système de ne pas connaître sa géographie. Et ça ne date pas d’hier ! Depuis la création de l’école républicaine, c’est un devoir patriotique de bien connaître sa géographique et ne pas confondre Cornillon-Confoux et Levroux ! Tu ne fais pas ton devoir citoyen si tu ne connais pas ta patrie ! De mon côté j’ai toujours eu des problèmes de repérage dans l’espace.. La seule réelle méthode, sauf de tourner le dos avec indifférence, est de prendre le temps de regarder où sont situés les lieux que l’on aborde. Prendre le temps de noter, d’ouvrir un atlas (matériellement si vous êtes équipé ou virtuellement sur internet) et de prendre des repères pour fixer dans votre esprit où sont les régions, pays, villes que l’on aborde en cours…
voilà spécifiquement deux fonds de carte incontournables :
un planisphère du monde  :
fond_monde_Buckminster
une carte de France métropolitaine :
Fond DALET A4 portrait
Imprimez, repérez, et refaites ça quand les exos de maths vous lassent…

PROGRAMME
« Les territoires dans la mondialisation : entre intégrations et rivalités » (48 heures)

La mondialisation est envisagée comme une intensification des liens et une hiérarchisation croissante des territoires à l’échelle mondiale. Après avoir abordé les principales composantes et dynamiques spatiales du monde contemporain en classes de seconde et de première, il s’agit, en classe terminale, d’étudier les conséquences, sur les territoires, du processus de mondialisation – entre intégrations et rivalités – et d’analyser le jeu des acteurs, cadre où s’opère la fragilisation ou l’affirmation des puissances.
Un intérêt accru est porté aux espaces stratégiques que sont les mers et les océans, ainsi qu’aux rapports de force marqués par des concurrences et des coopérations territoriales qui aboutissent à la recherche de gouvernances supranationales. Dans ce cadre, l’étude de l’Union européenne (UE) invite à interroger, d’une part, le fonctionnement, les atouts et les fragilités d’une organisation supranationale très intégrée et, d’autre part, son positionnement sur l’échiquier géopolitique mondial. L’étude de la France et de ses régions, dans le cadre de l’Union européenne et dans le contexte de la mondialisation, vise à mobiliser les connaissances, capacités et méthodes acquises au lycée, pour analyser les enjeux et les effets des politiques d’aménagement des territoires.

PROGRESSION LYCEE

PRG LYCEE GEO

DES VIDEOS UTILES :

le café DDC
l’Inde de N Modi DDC
la mondialisation version habits DDC
commerce et océans DDC