GEO 2 mondialis°

GEO 2 DYNAMIQUES TERRITORIALES, COOPERATIONS ET TENSIONS DANS LA MONDIALISATION

PLAN

GEO 2.1 Des territoires inégalement intégrés dans la mondialisation
GEO 2.2 Coopérations, tensions et régulations
GEO 2.3 La France dans la mondialisation

PROGRAMME

Thème 2 – Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation (13-15 heures)

Questions
– Des territoires inégalement intégrés dans la mondialisation.
– Coopérations, tensions et régulations aux échelles mondiale, régionale et locale.

Commentaire
La mondialisation contemporaine conduit à l’affirmation ou à la réaffirmation de puissances et à l’émergence de nouveaux acteurs. Les territoires, quelle que soit l’échelle considérée (États, régions infra- et supra-étatiques, métropoles…) ont inégalement accès à la mondialisation.
La distance est encore un facteur contraignant, d’autant plus que des protections et des barrières sont mises en place, limitant les échanges internationaux. La hiérarchie des centres de décision mondiaux est en constante évolution. Parmi les plus grands centres financiers, cinq sont aujourd’hui en Asie, trois en Europe (Londres, Zurich et Francfort) et deux en Amérique du Nord.
Concernant les inégalités territoriales, l’Union européenne a permis un rattrapage considérable du sud de l’Europe par rapport au nord. Les disparités inter-régionales se réduisent toutefois plus lentement. Dans le reste du monde, de nombreux accords régionaux économiques se sont réalisés (ASEAN, ALENA, MERCOSUR), mais certains sont peu porteurs de développement.

Études de cas possibles
– Les îles de la Caraïbe et des Antilles : entre intégration régionale et ouverture mondiale.
– La Russie, un pays dans la mondialisation : inégale intégration des territoires, tensions et coopérations internationales.
– Les corridors de développement en Amérique latine : un outil d’intégration et de désenclavement.
– L’Asie du Sud-Est : inégalités d’intégration et enjeux de coopération.

Question spécifique sur la France
La France : un rayonnement international différencié et une inégale attractivité dans la mondialisation.

Commentaire
La France affirme sa place dans la mondialisation, d’un point de vue diplomatique, militaire, linguistique, culturel et économique. Elle entre en rivalité avec les autres pays et cherche à consolider ses alliances.
La France maintient son influence à l’étranger via son réseau diplomatique et éducatif, des organisations culturelles, scientifiques et linguistiques (instituts français, Organisation internationale de la francophonie, Louvre Abu Dhabi, lycées français à l’étranger…), mais également à travers les implantations de filiales d’entreprises françaises. Elle attire sur son territoire, plus particulièrement à Paris et dans les principales métropoles, des sièges d’organisations internationales, des filiales d’entreprises étrangères, des manifestations sportives et culturelles aux retombées mondiales, des touristes…

L. CARROUE, Géographie de la mondialisation, Colin, 2002
G. PITRON, La guerre des métaux rares, LLL, 2019
G. BOULAY, A. GRANDCLEMENT, Introduction à la géographie économique, Colin, 2019
E. de BELIZAL dir., Géographie de l’environnement, Colin, 2017