T HIS

CHAPITRES

HIS 1 Fragilités des démocraties, totalitarismes et Seconde Guerre mondiale (1929-1945)
HIS 1.1 L’impact de la crise de 1929
HIS 1.2 Les régimes totalitaires
HIS 1.3 La seconde guerre mondiale

HIS 2 Monde bipolaire 1945-années 1970
HIS 2.1 la fin de la seconde guerre
HIS 2.2 bipolarisation et tiers monde
HIS 2.3 La France : une nouvelle place

HIS 3 Les remises en cause
HIS 3.1 Modification des grands équilibres
HIS 3.2 Tournant en France 1974-1988

HIS 4 Monde, Europe et France depuis les années 1990
HIS 4.1 nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux
HIS 4.2 La construction européenne
HIS 4.3 La République française

PROGRAMME
« Les relations entre les puissances et l’opposition des modèles politiques, des années 1930 à nos jours » (48 heures)

Ce programme vise à montrer comment le monde a été profondément remodelé en moins d’un siècle par les relations entre les puissances et l’affrontement des modèles politiques.
Dans l’entre-deux-guerres, la montée des totalitarismes déstabilise les démocraties ; puis le déchaînement de violence de la Seconde Guerre mondiale aboutit à l’équilibre conflictuel d’un monde devenu bipolaire, alors même qu’éclatent et disparaissent les empires coloniaux. La guerre froide met face à face deux modèles politiques et deux grandes puissances qui, tout en évitant l’affrontement direct, suscitent ou entretiennent de nombreux conflits armés régionaux. Parallèlement, les sociétés occidentales connaissent de profonds bouleversements : mise en place d’États-providence, entrée dans la société de consommation … Dans l’Europe occidentale, la construction européenne consolide la paix et oeuvre à l’ouverture réciproque des économies européennes. Les années 1970-1980 voient naître de multiples dynamiques, économiques, sociales, culturelles et géopolitiques, qui aboutissent, en dernier ressort, à l’effondrement du bloc soviétique et à la fin du monde bipolaire. Depuis les années 1990, conflits et coopérations se développent et s’entrecroisent aux échelles mondiale, européenne et nationale, posant dans de nouveaux domaines la question récurrente des tensions entre intérêts particuliers et intérêt général.