ETUDE DE DOC

Étudier un document en Histoire, Géographie, scolaire ou non, est toujours à la fois le plus intéressant et le plus glissant… Les recettes restent impuissantes car il ne s’agit pas seulement d’appliquer le même cadre à des docs de natures différentes… Vous trouverez ci dessous tout ce qu’il faut pour comprendre ce qui est attendu dans l’étude d’un ou plusieurs documents… Mais avant de n’avoir que les 2 ou 3 élèves intéressés par la chose, d’abord un petit point pour TOUT LE MONDE, sur la forme que prend l’étude de docs dans ce qui reste de l’examen du Bac en HG….

ETUDE DE DOC DANS LES EC EN EXPRESS

la consigne est toujours du même genre
exemple : En analysant le document, vous montrerez comment celui-ci évoque blablablablablablablabla. Vous aborderez la question de  ragngnagnagnagna, et porterez un regard critique sur le document.
autre exemple : En analysant les documents, vous décrirez les éléments qui font blobloblobloblo puis vous vous interrogerez sur les chananananana.

CONSTAT : le document lui même est l’objet de toutes les attentions.. Celui qui partirait bille en tête pour réciter « tout ce qu’il sait » et c’est parfois peu, se plante, tout simplement… Ne pas toucher le doc c’est comme vouloir jouer au foot sans toucher le ballon… Vu ?
L’ETUDE de document, ça veut dire qu’on doit faire comprendre le doc (explication qui suit la paraphrase) mais on doit aussi remettre le doc dans son contexte (nécessité de savoir son cours) et sa place dans l’époque (causes, conséquences).. Tout cela la consigne vous demande de la faire avec un schéma récurrent :
QUESTION / PROPOSITION DE PLAN….en 1ere.. En terminale, a priori on laisse le choix à l’élève de son plan…
DONC EN PREMIERE, et donc dès la seconde, ne cherchez pas midi à 14h, vous n’en avez pas le temps, utilisez la méthode du tableau,, simple rapide et efficace… voilà ce que ça donne vite fait : ETUDE DOC EC PREM TAB

Dernier point avant de passer aux stades approfondis, les paragraphes spécifiques, à savoir l’INTRO et la CCL…

INTRO : soyons simples : en étude de doc vous devez rapidement et sans forcément vous embêter avec une phrase d’accroche, PRESENTER les docs… Toutes les méthodes existent, pour moi à s’appelle DANI (Date Auteur, Nature, Intérêt), à voir dans les fiches méthodes…. Une fois la présentation faite, reprenez le PLAN DONNE…. si le prof vous le donne, n’y crachez pas dessus !!!! et là la méthode de l’intro est terminée

CCL : pour moi c’est toujours le plus dur… la conclusion, c’est ce qui reste quand on a « tout » dit…. Ce doit être tout simplement la REPONSE à la question de la consigne… Parfois ce peut être LA CRITIQUE du ou des documents.. Pas la critique du choix fait par le prof qui a pondu le sujet… La critique des docs, c’est voir ce qu’ils apportent et leurs limites. Ne cherchez pas une ouverture si elle ne vous vient pas spontanément… les ouvertures de lycéens sont souvent lourdes.. ne donnez pas une occasion supplémentaire à votre prof de vous en mettre plein la vue.. ça suffit

Voilà c’est fini pour le résumé.. ceux qui en veulent plus, c’est maintenant…………….

ETUDE DE DOC A PETITS PAS……..

Il doit bien exister la recette pour étudier un texte, ou bien tel ou tel type de texte… L’application de la recette n’a qu’une efficacité que très limitée.

des fiches spécifiques pour l’exercice (retrouvez les autres fiches dans la page « compétences 21« ) :
analyse METHODE 29b autre version METHODE 29c
donner du sens aux infos METHODE 30
épreuve d’étude de document METHODE 43
manipuler les infos METHODE 27 autre version METHODE 27b
présenter un document METHODE 24
relever, classer les infos METHODE 25

Quelques éléments doivent cependant être signalés…

LA PRESENTATION : en soi ça ne sert à rien de présenter.. D’où la disparition de cette étape dans les attendus automatiques du bac… Le discours d’un président des Etats-Unis est un document historique… L’article de Machin Chose sur la situation en Syrie hier n’est pas un document historique.. Du moins ils n’ont pas le même statut… Le superbe article de Jean Lacourture sur la conférence de Bandung en avril 1955 est devenu un classique.. C’est aussi aujourd’hui un document historique, témoin d’un enthousiasme, d’une attente tiers mondiste.. Bref… Considérer tout article de journal comme un document historique digne d’intérêt est une méprise.. L’inverse aussi.. La présentation sert à capter, à soupeser le statut du document….Quelle place il peut avoir dans l’explication entamée….

Cette présentation peut passer par la recette DANI
Date => pour le repérer dans le temps.. Par rapport à votre savoir historique.. ou par rapport à la vie du moment… Le discours de Sadate à la Knesset en 1977 est un scoop à l’époque et même encore aujourd’hui.. Le discours d’un président américain en janvier est un exercice imposé par la constitution, c’est le « discours sur l’état de l’union »… Pas le même statut…
Auteur => qui c’est… avec un peu de pot vous le(la) connaissez .. n’hésitez alors pas du tout à bien présenter cet auteur connu….
Nature : la nature nous est particulièrement importante à l’occasion… Un petit papillon portant un message diffusé par les résistants n’a pas le même poids qu’une statistique de l’INSEE…. la photo a ses codes, son angle de vue, ses héritages… (pensez à la photo de Che Guevara mort par Freddy Alborta qu’on ne peut pas ne pas comparer au Christ de Mantegna… voyez par exemple cette page qui associe les deux oeuvres http://www.rocbor.net/GeomSecPeintres/mantegna2.htm. Le rapprochement des deux est logique et n’est pas un hasard…)
Intérêt : les flemmards ont raison : tout n’est pas intéressant. L’intérêt du document n’est pas flagrant, si on n’a pas bien bossé…bien sur ! Dans l’absolu non plus tel ou tel doc n’est pas intéressant, ok…. En revanche, tous les documents sont donnés aux épreuves avec un titre ou un sujet…. Donc l’intérêt est à trouver par rapport au document… Un seul (même 2) documents(s) ne peu(ven)t tout expliquer… Le plan d’Auschwitz permet de voir la concrétisation du racisme nazi mais ne permet pas d’expliquer les racines de ce racisme là….

Ces 4 points doivent vous permettre de rentrer dans le doc et dans son explication..
Il me semble que vous devez considérer la consigne comme une aide, une orientation, à suivre absolument, bien entendu… Mais une bonne analyse du doc doit vous permettre de comprendre de l’intérieur les éléments demandés….

PRISE DE CONNAISSANCE DU DOC
Dans le cas d’un texte….
Après la présentation DANI au brouillon, faites donc le plan du texte…. les paragraphes, les thèmes… Avec ou sans numérotation des lignes…. En revanche, la feuille doit porter les traces de ce découpage… pour vous aider regardez tous les « connecteurs logiques » comme disent certains prof de français… ça aide.. Un « mais » fait charnière entre 2 idées en les opposant… etc…
exemple avec le discours d’Obama en 2009 : sujet 2018 S obama
exo term rentrée 18

Dans le cas d’une image : le plan peut exister… Il s’agit en fait d’élément que vous repérez sur l’image en question en les entourant d’une couleur ou d’une autre… numérotez ensuite pour avoir un minimum de classement !!!

ANALYSE
Après DANI et PLAN, le plus dur consiste à repérer les éléments que vous devez expliquer… Et je ne parle pas du vocabulaire que vous ne comprenez pas…. Je parle du VOCABULAIRE SPECIFIQUE mais aussi d’éléments décrits que vous allez devoir expliquer parce que le texte est trop elliptique.. Dans l’exemple d’Obama donné ci dessus, il évoque le conflit israélo-palestinien… Un président ne refait pas tout le récit parce que ses auditeurs connaissent le sujet… Un historien se doit de rappeler de quoi il s’agit.. Donc vous aussi vous devez faire des rappels…. Un texte de Joseph Stiglitz évoquant la période d’avant l’euro sans notion de date nécessite la précision de la date.. 2002 et le traité de Maastricht 1992 qui a prévu l’union monétaire….

C’est là que la consigne peut sans doute vous aider… On vous demande de montrer ceci ou cela à partir de l’analyse du doc ou de la confrontation des docs quand il y en a plusieurs….banco : suivez les idées données et retrouvez dans le texte les éléments en rapport avec la consigne et expliquez les… Dans l’ordre donné par la consigne, tant qu’à faire….

En faisant cela vous réalisez l’étude scolaire du doc…
Donc…..
Ne faire que des rappels du cours => FATAL ERROR
Ne faire que de la paraphrase => FATAL ERROR
Vous devez produire un écrit situé entre ces deux extrêmes….

outil pour aider à l’analyse… le tableau utile dans la confrontation de deux documents
D’un coté les docs
de l’autre les 2 ou 3 attentes de la consigne…. cela vous permet de cadrer le relevé d’infos du doc (avec une couleur) et de noter des éléments explicatifs (d’une autre couleur).. N’oubliez jamais qu’en histoire la présence d’un élément est parfois aussi importante que son absence…

pour plus de précisions sur la paraphrase : https://bastideenlettres.com/2016/10/04/commentaire-et-paraphrase/