GEO 2 PROD

(la scène se passe en Argentine)
Sur le mur d’en face il y a une carte géographique du monde. Elle est à l’envers, l’Antarctique en haut. Il s’aperçoit que je la regarde fixement.
« On ne comprend la terre que si on la retourne comme ça. Regarde les continents, ils poussent vers le Nord, ils vont tous finir de l’autre côté. Parce qu’ils se sont détachés de l’Antarctique et qu’ils voyagent vers le bas de la planète, qu’ils dégringolent là-bas. Ils laissent les océans derrière eux. Même les courants marins partent d’ici, du Sud, car c’est ici qu’est le début, le haut de la terre. Et c’est une terre l’Antarctique, avec des montagnes et des volcans, pas de l’eau refroidie comme votre glaçon. Le nord dessine de fausses cartes avec son beau pôle au sommet, alors qu’il est le fond du sac. Et puis pour vous c’est l’orient et l’occident qui comptent, tandis que pour nous ce n’est que de l’eau fouettée, océans de ponant et de levant. Nous sommes sur la corne pointue du monde, accroupis sur le sol pour ne pas être emportés par le vent. »

Erri de Luca , Trois chevaux – 1999 – p. 100-101.

 

THEME 2

UNE DIVERSIFICATION DES ESPACES

ET DES ACTEURS DE LA PRODUCTION

GEO 2.1 LES ESPACES DE PRODUCTION

GEO 2.2 METROPOLISATION, LITTORALISATION DES ESPACES PRODUCTIFS ET ACCROISSEMENT DES FLUX

GEO 2.3 LES MUTATIONS DES SYSTEMES PRODUCTIFS EN FRANCE

NOTIONS A MAITRISER
espace productif
entreprise multinationale
chaîne de la valeur ajoutée
flux
productions
système productif

CONSEIL
Même chose sans blabla :
un planisphère du monde (sur lequel vous pouvez repérer les territoires d’outre mer français en particulier… :
fond_monde_Buckminster
une carte de France métropolitaine :
Fond DALET A4 portrait
Imprimez, repérez, et refaites ça quand les exos de maths vous lassent…

Toujours intéressant pour cette partie :

PROGRAMME :
Thème 2 : une diversification des espaces et des acteurs de la production

Questions :
– les espaces de production dans le monde : une diversité croissante
– métropolisation, littoralisation des espaces productifs et accroissement des flux

commentaire :
À l’échelle mondiale, les logiques et dynamiques des principaux espaces et acteurs de production de richesses (en n’omettant pas les services) se recomposent. Les espaces productifs majeurs sont divers et plus ou moins spécialisés. Ils sont de plus en plus nombreux, interconnectés et se concentrent surtout dans les métropoles et sur les littoraux.
Les processus de production s’organisent en chaînes de valeur ajoutée à différentes échelles. Cela se traduit par des flux d’échanges matériels et immatériels toujours plus importants.
Les chaînes et les réseaux de production sont, dans une large mesure, organisés par les entreprises internationales, mais l’implantation des unités productives dépend également d’autres acteurs – notamment publics –, des savoir-faire, des coûts de main d’oeuvre ou encore des atouts des différents territoires. Ceux-ci sont de plus en plus mis en concurrence. Parallèlement, l’économie numérique élargit la diversité des espaces et des acteurs de la production.

études de cas possibles :
– Les espaces des industries aéronautique et aérospatiale européennes : une production en réseau.
– Singapour : l’articulation de la finance, de la production et des flux.
– Les investissements chinois en Afrique : la recomposition des acteurs et espaces de la production aux échelles régionale et mondiale.
– La Silicon Valley : un espace productif intégré de l’échelle locale à l’échelle mondiale.

Question spécifique sur la France :
La France : les systèmes productifs entre valorisation locale et intégration européenne et mondiale

commentaire :
L’étude des systèmes productifs français (Outre-mer inclus) permet de mettre en avant les lieux et acteurs de la production à l’échelle nationale, tout en soulignant l’articulation entre valorisation locale et intégration européenne et mondiale.

BIBLIOGRAPHIE :

Laurent CARROUÉ, La France, les mutations des systèmes productifs, Paris, 2014
F. DEBIE, Géographie économique et humaine, Puf, 1995
L. CARROUE, Géographie de la mondialisation, Colin, 2002
Laurent CARROUÉ, « La Silicon Valley, un territoire productif au cœur de l’innovation mondiale et un levier de la puissance étatsunienne », Géoconfluences, mai 2019.
URL : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/etats-unis-espaces-de-la-puissance-espaces-en-crises/articles-scientifiques/silicon-valley-territoire-productif-innovation