s 05 1930ies

LIMINAIRE

Partant du principe que la question du concours est  » Les relations entre les puissances et les modèles politiques des années 1930 à nos jours. Histoire politique, sociale et culturelle de la France depuis les années 1930  »  la séance du jour part en exploration sur les années 1930…
Se demander le sens des mots « puissances » et « modèles » fait partie de notre travail. La Spé nous permet de répondre pour le premier, le second nous est défini par la pratique scolaire autour de la Guerre Froide : un modèle c’est un des deux pôles du monde bipolaire avec ses caractéristiques physiques, matérielles et ses caractéristiques politiques, intellectuelles et culturelles. Et si on prenait le temps -car c’est ce que l’on a quand on vise Science Po et qu’on est en 1ere – de se poser ces questions… que peuvent signifier « puissance » et « modèle » pendant les années 1930 ?….

PLAN

Maintenant que nous sommes débriefés, voilà le contenu du cours :

la partie cours (2h a priori)

I – La France de la Crise à la guerre
MTG 1
1 – confronté à la crise économique (1928-1932)
2 – La montée des contestations (1932-1936)
3 – Le Front Populaire et son échec (1936-1939)

II – Les « modèles » des années 1930

tableau  des modèles dégagés : démocratie libérale/ autoritarismes nationalistes/ Totalitarismes fascistes et nazis/ totalitarisme communiste… MTG 2
Pour aider à compléter ce tableau, quelques documents
– un texte de 1935 sur la comparaison entre les régimes totalitaires : comparaison Sturzo A5 2021
– des extraits de bouquins traitant des différentes dictatures en Europe dans les années 1930, attention ils sont vieux : belin82, belin88, nathan88, BMeuropeAUT, et sur la Grande Bretagne et les USA : GBUSnathan88
– un tableau réalisé en classe sur les trois totalitarismes : TAB 1ere ESL CORR 2016
– un cours sur totalitarismes utilisé en Terminale : cours HIS 1.2

III – la puissance et les puissances dans les années 1930

MTG 3
1 – définir la puissance dans les années 1930
2 – hiérarchie des puissances en contexte de crise économique

sur l’exposition internationale de PARIS EN 1937 , une vision GLOBALE avec un développement sur le pavillon espagnol sur histoire-image.org et un autre sur le pavillon soviétique

la partie travail de groupe à partir de documents de natures différentes associés deux à deux comme des sujets de concours, avec un minimum de consignes….
doc totsme  doc totsme 2   doc FP    doc crise    doc 6 fevr

BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE

S. BERSTEIN & P. MILZA, Histoire du XXe siècle, tome 3, 2017
I. KERSHAW, L’Europe en enfer 1914-1949, Seuil, 2016
P. TOUCHARD et alii, Le siècle des excès de 1870 à nos jours, PUF, 2016
J. F. SIRINELLI dir., La France de 1914 à nos jours, PUF, 2004
M. NOUSCHI, Le 20e siècle, Colin, 2003
A. GAUTHIER, Le monde au XXe siècle, Bréal, 2001
E. HOBSBAWN, L’âge des extrêmes, Histoire du court XXe siècle, Complexe, 1994
S. BERSTEIN, Le 6 février 1934, Gallimard, 1975
P MILZA Fascismes et idéologies réactionnaires en Europe (1919-1945), Colin, 1969

pour une introduction :

Qu’est-ce qu’un modèle politique du point de vue international dans les années 1930 ? Staline ? Hitler ? Mussolini ? Franco ? Bien sûr… Si ces gens là sont arrivés au pouvoir et s’y sont maintenus, ce n’est pas uniquement par la bêtise de leurs contemporains ou la seule répression. Il faut que nous comprenions que si ces gens là (et d’autres !) se sont maintenus au pouvoir c’est que une partie des populations adhérait vraiment au projet. (lire M. Kundera sur l’arrivée des communistes en 1948). Comme leur projet est aujourd’hui considéré (ai-je besoin d’ajouter « à raison »…? ) comme la lie de l’humanité, il faut donc se demander comment on peut admirer Staline et Hitler… Au fait, se demander cela, c’est aussi se demander pourquoi des gens sont capables d’élire Trump….ou autre tête de noeud populiste…. toute proportion gardée, bien entendu ! Donc les totalitaires sont des modèles au même titre d’ailleurs que d’autres dirigeants plus autoritaires que totalitaires, dans lesquels on met généralement Franco ou Pilsudski…. Ne soyons pas chagrin, la liste des modèles est-elle finie avec ces horreurs ??? Bien sur que non !!! Au rang des modèles, il faut relever la démocratie libérale, et ne pas l’oublier, malgré l’ambiance populiste !!! La démocratie libérale, avec son multipartisme, ses discussions, son régime parlementaire, ses libertés individuelles, voilà un modèle pour les années 1930. Sans doute attaquée, conspuée, critiquée, mais la démocratie n’existe que quand on s’en sert, et s’en servir c’est aussi exercer la critique. La France, la Grande Bretagne, la Belgique, la Tchécoslovaquie sont les démocraties qui tiennent la route dans l’Europe agitée des années 1930.

Parallèlement, on peut se demander ce que veut dire « puissance » dans les années 1930, même si on doit ressortir les arguments éculés et condamnés par nos réseaux et notre R&D actuelles… La puissance dans les années 1930 ce sont les hommes ( et pas les femmes, ambiance macho oblige ) et la terre… La France de 100 millions d’habitants flattée par l’exposition coloniale de Paris en 1931 ! La puissance des années 1930 est encore une puissance classique. Mais point déjà la haute technologie de l’époque : l’aviation et l’automobile…. La France des années 30 est une France de la haute technologie. Question voiture et avion, les industriels français ont des techniques de pointe et n’ont pas à rougir devant leurs concurrents. Le Dewoitine 520 n’a rien a envier au Messerschmidt 109 allemand ou au Spitfire britannique… Citroën et Renault ne sont pas les derniers dans la compétition automobile…