GEO 3 mobilités

PLAN
GEO 3 MOBILITES GENERALISEES
GEO 3.1 MIGRATIONS
GEO 3.2 TOURISME
GEO 3.3 MOBILITES FRANCAISES

PROGRAMME
Thème 3 : Des mobilités généralisées (12-14 heures)

Questions
− Les migrations internationales.
− Les mobilités touristiques internationales.

Commentaire
Le monde est profondément transformé par les mobilités. Celles-ci peuvent être motivées par de nombreux facteurs (fuir un danger, vivre mieux, travailler, étudier, s’enrichir, visiter, …).
Les flux migratoires internationaux représentent des enjeux très différents (géographiques, économiques, sociaux ou encore politiques et géopolitiques), tant pour les espaces de départ que pour les espaces d’arrivée. Ils sont marqués par une grande diversité d’acteurs et des mobilités aux finalités contrastées (migrations de travail, d’études, migration forcée, réfugiés, etc.). Ils font l’objet de politiques et de stratégies différentes selon les contextes.
Avec le développement et l’évolution des modes de transports, les mobilités touristiques internationales sont en plein essor et se diffusent au-delà des foyers touristiques majeurs.

Études de cas possibles :
− La mer Méditerranée : un bassin migratoire.
− Dubaï : un pôle touristique et migratoire.
− Les mobilités d’études et de travail intra-européennes.
− Les États-Unis : pôle touristique majeur à l’échelle mondiale.

Question spécifique sur la France
La France : mobilités, transports et enjeux d’aménagement.
Commentaire
Quotidiennes, saisonnières ou encore ponctuelles, les mobilités sont multiples en France métropolitaine et ultramarine. Elles répondent à des motivations diverses et rendent compte aussi d’inégalités socio-économiques et territoriales.
L’étude de la configuration spatiale des réseaux de transport et des réseaux numériques de communication invite à analyser les formes de la mobilité. Elle met en évidence la mise en concurrence des territoires en fonction de leurs atouts, mais également de la distance-temps qui les sépare des principaux pôles économiques, administratifs et culturels.
En jouant avec les échelles, l’étude des transports et des mobilités permet d’appréhender, d’une part, les enjeux de l’aménagement des territoires, de la continuité territoriale et de l’insertion européenne ainsi que, d’autre part, la transition vers des mobilités plus respectueuses de l’environnement.