HIS 3 Etat moderne

HIS 3  L’ETAT A L’EPOQUE MODERNE :
FRANCE ET ANGLETERRE

HIS 3.1 L’AFFIRMATION DE L’ETAT DANS LE ROYAUME DE FRANCE
HIS 3.2 LE MODELE BRITANNIQUE ET SON INFLUENCE

PROGRAMME

Thème 3 : L’État à l’époque moderne : France et Angleterre (11-12 heures)

 Chapitre 1. L’affirmation de l’État dans le royaume de France
Objectifs du chapitre
Ce chapitre vise à montrer l’affirmation de l’État en France dans ses multiples dimensions ainsi qu’à caractériser la monarchie française.
On peut mettre en avant :
− le rôle de la guerre dans l’affirmation du pouvoir monarchique ;
− l’extension du territoire soumis à l’autorité royale ;
− le pouvoir monarchique et les conflits religieux ;
− le développement de l’administration royale, la collecte de l’impôt et le contrôle de la vie économique ;
− la volonté du pouvoir royal de soumettre la noblesse ; les limites de l’autorité royale.
Points de passage et d’ouverture
 1539 – L’ordonnance de Villers-Cotterêts et la construction administrative française.
 Colbert développe une politique maritime et mercantiliste, et fonde les compagnies des Indes et du Levant.
 Versailles, le « roi-soleil » et la société de cour.
 L’Édit de Nantes et sa révocation.
Histoire-géographie, enseignement commun, classe de seconde. 11

 Chapitre 2. Le modèle britannique et son influence
Objectifs du chapitre
Ce chapitre vise à montrer comment l’ébauche d’un gouvernement représentatif ainsi que la définition de grands principes et de droits fondamentaux inspirent les philosophes au cours du XVIIIe siècle.
On peut mettre en avant :
− l’évolution politique et sociale anglaise à la fin du XVIIe siècle ;
− l’affirmation des droits du Parlement face à la couronne anglaise, autour de la révolution de 1688 ;
− le développement de la puissance britannique ;
− l’influence du régime britannique sur des philosophes des Lumières.
Points de passage et d’ouverture
 1679 et 1689 – L’Habeas Corpus et le Bill of Rights, le refus de l’arbitraire royal.
 Londres au XVIIIe siècle : l’essor d’une capitale européenne.
 Voltaire, l’Angleterre et la publication des Lettres philosophiques ou Lettres anglaises : 1726 -1733.

BIBLIOGRAPHIE

J. LEVRON, La cour de Versailles aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris 2010
M. FERRO, Histoire de France, Paris , 2001
J. MARSEILLE, Nouvelle histoire de la France, Paris,1999
J. CORNETTE, L’affirmation de l’Etat absolu, 1515-1652, Paris, 1994
J. CORNETTE, Absolutisme et Lumières 1652-1783, Paris, 1993
B. GARNOT, Société, cultures et genres de vie dans la France moderne, XVIe-XVIIIe, Paris, 1991
F. LEBRUN, L’Europe et le monde, XVIe-XVIIIe, Paris, 1990
G. CABOURDIN, G. VIARD, Lexique historique de la France d’Ancien Régime, Paris, 1990
E. LE ROY LADURIE, L’État royal 1460-1610, Paris, 1987
B. BENASSAR, J. JACQUART, Le XVIe siècle
F. LEBRUN, Le XVIIe siècle
M. DENIS, N. BLAYAU, Le XVIIIe siècle
P. GOUBERT, L’Ancien Régime (2 vol.)
J. JACQUART, François Ier
D. RICHET, La France moderne : l’esprit des institutions
M. CARMONA, La France de Richelieu,