EMC X

stock de séances :

séance O : à la croisée des LIBERTES et des RESEAUX SOCIAUX
un dossier à lire, sortie d’un numéro de l’hebdo catho LA VIE, « Désirs et dépendances, les dangers de la pornographie »…. Aucun danger de détournement dans cet article : des faits à connaître si vous êtes habitués du genre ou au contraire si vous en êtes très éloignés. Ce n’est jamais du temps perdu que de prendre quelques minutes pour réfléchir à ces choses là. Le respect de chacun, de la dignité de l’autre se retrouve également dans la sexualité et la diffusion de la pornographie ne pousse pas à ce respect et cette dignité… Et c’est toujours intéressant d’apprendre qu’un tiers du trafic internet est consacré aux images porno…. Une mondialisation particulière….L’objet de la séance est de lire et de comprendre ce qu’il se passe avec cet article au dessus de tout soupçon : ARTICLE

séance P : DEMOCRATIE
on réfléchit beaucoup à la démocratie en ce moment… bon, ce n’est pas la première fois… Mais récemment, deux ouvrages, assez peu macroniens d’ailleurs, ont entrepris de dénoncer certains problèmes de la démocratie…
N. POLONY, Sommes nous encore en démocratie ?, l’observatoire, Paris, 2021
C. MORIN, Le populisme au secours de la démocratie ?, Gallimard, Paris, 2021
Les deux s’entretiennent dans un article parue dans Marianne n°1250, le début ICI… L’entretien évoque le classement 2020 des démocraties par The Economist.. Tant qu’à faire, si vous parlez anglais vous pouvez le consulter ici : RAPPORT .. le cas échéant, vous pourrez consulter p 54 (numérotée 56 dans le pdf) le chapitre « defining and measuring democracy » et un peu après p 59 (…61…id) le questionnaire utilisé pour noter les pays…
Le plus simple c’est regarder cet entretien de C. Morin dans le Quotidien…. EMISSION et d’échanger ensuite sur le sujet….librement…

séance P’ : Démocratie et réflexes

Voilà de quoi réfléchir.. et débattre :

<<On estime qu’aujourd’hui une personne sur deux joue à un jeu vidéo quotidiennement — en grande partie grâce à la généralisation de la possession de smartphones. Or, les jeux vidéo ne sont pas considérés et analysés comme faisant partie du champ du politique, alors qu’ils contribuent comme tout loisir de masse à former des communautés — choisies — d’émotions, d’intérêt, à engager des discussions… Ils fonctionnent pour la plupart selon des logiques communautaires : il faut inviter vos amis pour gagner étoiles et bonus ; la reconnaissance par le groupe incite à s’illustrer, et la victoire s’obtient par l’affrontement avec un groupe adverse. Logique d’affrontement plutôt que de compromis, affirmation par l’illustration plutôt que par la conciliation et la recherche d’intérêts communs. Les réflexes cultivés par le gaming sont totalement différents de ceux que l’on attend d’un citoyen. Contrairement à ce que l’on entend souvent, le problème majeur du gaming n’est pas le degré de violence auquel il expose les enfants et adolescents, c’est la culture qu’il produit et qui est en tout point opposée à la culture et aux valeurs que suppose l’apprentissage de la citoyenneté.

En outre, les espaces de gaming sont devenus un lieu d’influence et de propagande politique d’autant plus crucial que personne ne s’attend à ce qu’ils le soient. C’est ce que la galaxie populiste — dans le sillage de dictatures, Russie en tête, comme le démontre Peter Pomerantsev — a bien compris, en investissant ces espaces au moyen de faux comptes. Ces derniers mêlent messages anodins — sur le jeu, la famille, la cuisine, des conseils de vie divers et variés — et messages politiques qui, par petites touches, visent à nourrir une vision du monde au service de leurs intérêts.

Alors que le discours d’un responsable politique produira une méfiance instinctive et jettera donc la suspicion sur ses propos, le gamer se verra influencé d’autant plus facilement qu’il connaît » ce Papa832 ou cet Alex_leterrible avec lesquels il discute de tout et de rien autour d’une partie de Fortnite, sans les avoir jamais rencontrés.>>

C. MORIN, Le populisme au secours de la démocratie ?, Gallimard, 2021, p. 115-116


——————————————————-

séance S : EXPRESSION LIBRE
il ne s’agit pas de parler pour ne rien dire ou de réfléchir avec la bouche.. Il s’agit de prendre un temps pour se recentrer sur sa vie… d’élève, de citoyen, de jeune, d’internaute…. et d’y percevoir ce qui fait question, ce qui fait débat… Oui ça peut partir dans des sens très variés et c’est pour cela que la séance ne peut pas durer trop longtemps. Votre métier d’humain est de trouver vos réponses que pose l’humanité, pas de gober celles qu’on vous donne. Votre métier de citoyen(ne) est de participer à la vie de la cité, pas de la faire exploser par la dérision…. Échanger est un moyen de faire avancer sa pensée et son appréciation des choses. 10 minutes de silence sans activité aucune… Échange ensuite… libre.
———————————————————————–

séance T : voir en bas de page….

—————————————————————————————

séance U : MA LIBERTÉ EST LIMITÉE
vidéos à lire d’abord en repérant les principales idées et arguments…
– toujours quelqu’un pour m’empêcher d’être libre ICI
– tout dire, tout faire LA
1 – former une équipe de 5 ou 6 (1 minute)
2 – réfléchir et échanger en utilisant les arguments des personnes interviewées dans les vidéos (que l’on peut revisionner en partie) : ma liberté est limitée…. pourquoi ? comment ? Est-ce que ça veut dire, en fait, que je suis pas libre vraiment ? (débat pendant 30 minutes)
3 – rédiger une synthèse personnelle du débat (10 minutes).. à rendre
—————————————————————————–


Séance V : PRÉVOIR LA CATASTROPHE, LE CAS DU COVID
lecture et compréhension 15 minutes de ce TEXTE
par groupe de 7 environ organisez un débat de 25 minutes sur les questions suivantes
– peut on réellement se prémunir contre la prochaine pandémie ?
– l’auteur de science fiction peut-il avoir une utilité dans ce domaine ?
– Le scientifique est-il vraiment utile ?
– prévenir ou faire peur ?
rédaction d’une synthèse personnelle à rendre 10 minutes
—————————————————————————


Séance W : REVUE DE PRESSE INSTANTANÉE : EX-PRESSE
– par équipe de 3 (10 équipes), vous avez 15 minutes pour choisir dans l’actualité récente (1 semaine) une seule nouvelle (dans le domaine donné) que vous présentez par la suite avec 2 diapos maxi + 1 diapo des sources, en 3 minutes (3 minutes x 10 équipes). Quelques idées de lien pour démarrer… Il faut ABSOLUMENT donner vos sources…
LE MONDE
LE FIGARO
LIBÉRATION
COURRIER INTERNATIONAL
distribution pour aller plus vite :
1 – Afrique
2 – Amérique du centre et du sud
3 – Amérique du Nord
4 – Asie
5 – Environnement
6 – Europe
7 – France économie
8 – France politique
9 – France société
10 – Relations internationales
——————————————-
Séance W’ : REVUE DE PRESSE TOUT COURT
même chose mais en préparation maison : après les 3 minutes de présentation, on a un temps pour des questions et un peu de temps pour discuter.. mais pas trop !
—————————————————————————————-
Séance W ‘ ‘ : REVUE ECRITE DE PRESSE
même chose mais sans rendu oral : constitution d’un article + une illustration, photo ou infographie…
—————————————————————————————-


séance Y : DEMOCRATIE ET LANGAGE
débat : LE LANGAGE PEUT IL DETRUIRE LA DEMOCRATIE ?
20 minutes des préparation avec les docs ci dessous
20 minutes de débat
5 minutes de synthèse
DOCUMENT 1 : des citations de l’ouvrage de R Habeck Du langage en politique, LPM, 2020 : democratie langage Habeck
DOCUMENT 2 : un tout petit chapitre du même livre sur « le trait d’humour »  R HABECK
DOCUMENT 3 : le début du CHAPITRE 2 de la Rhétorique d’Aristote (autour de 325 av JC)
DOCUMENT 4 : un article peut être un peut long sur les méfaits de WHAT’SAPP (regardez un peu le début au moins….)
————————————————————————————


séance Z : FRACTURES FRANCAISES
voilà une enquête récente à découvrir MONTAGE
pour cela, voilà le mode d’opération :
1 – choisir une équipe de 3 (on table sur 10 équipes)
2 – choisir librement un tableau du montage à présenter et expliquer (1 équipe sera chargée de présenter la source : site, enquête…)
3 – préparer votre intervention pendant 20 minutes (avec 3 diapos maximum)
4 – présenter pendant 2 minutes (max… avec chrono) les données choisies à l’oral avec les diapos

séance Z’ : FRACTURES FRANCAISES
à partir du même MONTAGE étudiez tour à tour les thèmes suivants :
1 – d’abord la question de la confiance dans la société (les gens, les partis, les institutions etc…) : diapos 10 à 19
2 – sur les évolutions de la société et la question de l’autorité, diapos 26 à 32
3 – l’opinion sur l’état du pays : diapos 5 à 9

déroulement : lecture/compréhension/débat
————————————————————————————


séance T : 27 JANVIER, Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité.
en guise d’intro ….Le travail des historiens et des associations mémorielles concernant la seconde guerre mondiale a permis de changer le regard sur les événements, sur le rôle du gouvernement français dans la déportation et l’élimination des Juifs de France. Cette manière de voir n’est pas toujours appréciée, ni bien mesurée.. Au point que Serge Klarsfeld a déclaré que 75% des juifs français avaient été sauvés par les Français eux-mêmes. Du coup les élèves sont pris dans cette grande polémique d’historiens et se sont transformés en enjeu, d’autant que d’autres éléments se sont rajoutés, en particulier la présence d’enfants issus de l’immigration auprès de qui le discours rapprochant le génocide des Juifs du devenir des Palestiniens a du succès… Ainsi on passe d’une volonté d’enseigner la vigilance devant le retour de politiques discriminatoires à une autre polémique socio-politique… Cette journée de mémoire et de prévention permet de s’intéresser au phénomène génocidaire et des crimes contre l’humanité, pour susciter la vigilance et reconnaître les germes de ces crimes que nous devons tous mettre en échec.
Une perspective plus large doit nous permettre de relever l’inédit de la Shoah tout en la reliant à d’autres phénomènes que l’on ne lui associe pas forcément. Les crimes contre l’humanité sont juridiquement nés pendant la seconde guerre mondiale.. Mais que dire de l’esclavage des noirs, qu’ils aient été transportés en Amérique ou dans les territoires arabes ? Les Arméniens ne réclament-ils pas l’appellation de génocide pour les événements de 1915, ce que de nombreux états ont d’ores et déjà reconnu…?
OBJECTIF : réalisez un panneau virtuel de l’exposition ci dessous, c’est à dire une page A4 en format portrait (en format image .jpeg de préférence) sur un des sujets suivants, au choix. L’exposition virtuelle visible sur le blog sera composée des meilleures réalisations ….
PLAN DE L’EXPOSITION VIRTUELLE :
1 – le génocide, naissance d’un mot, d’un concept
2 – le crime contre l’humanité, naissance juridique
3 – l’esclavage doit-il être considéré comme un crime contre l’humanité ?
4 – l’esclavage, aujourd’hui
5 – le racisme est-il le fils de l’esclavage ?
6 – déboulonner les statues des grands esclavagistes ?
7 – la mémoire de la Shoah, enjeu d’Histoire, enjeu identitaire
8 – le génocide arménien
9 – le génocide rwandais
10 – le génocide des Hereros et Namas
11 – les génocides en Ex-Yougoslavie dans les années 1990
12 – le génocide des Indiens d’Amérique
=> quelques références :
le site de l’ONU
un site canadien sur les génocides
un outil sciences po pour les violences de masse
sur le génocide arménien et un article sur la Turquie face au génocide
sur le génocide rwandais
sur le génocide des Hereros et Namas
un site local sur l’esclavage
sur les Indiens d’Amérique, un avis engagé
le site de la fondation Lilian Thuram
le site de la mémoire des génocides et celui de la journée
l’outil interactif du camp des milles du racisme au génocide
un article un peu long sur le génocide des Indiens
deux articles sur le génocide arménien, ici et
un article présentant une typologie des génocides
et un autre sur le même sujet
un article sur le génocide du Rwanda
un compte rendu du livre de A. Burg, Vaincre Hitler.. Quand l’ancien président de l’assemblée nationale israélienne se prononce contre le sionisme
—————————————————————-

vidéo iannis roder
https://www.youtube.com/watch?v=7wpEsVP_eVg&t=22s